Allergie à la chaleur : causes, symptômes et traitements

allergie a la chaleur
Noter cet article

Les allergies sont la cause d’un grand nombre d’hospitalisations. En effet, il existe une variété d’allergie qui peut prendre une forme bénigne ou une forme grave. Au nombre de ses allergies, il y a celle provoquée par les aliments, les médicaments, mais aussi par l’allergie à la chaleur. Cette dernière forme d’allergie sera l’objet de ce sujet d’article. Quelle en est la cause et quelles sont les différentes conséquences que cette allergie peut engendrer ? Voici donc les réponses !

La canicule : cause principale de l’allergie à la chaleur

La hausse anormale de température durant une période assez prolongée est appelée une canule. Sa manifestation peut se ressentir sur 3 jours au minimum sans aucune baisse. Même durant la nuit, la chaleur est présente, provoquant d’énormes transpirations. Cet épisode peut donc provoquer une déshydratation de l’organisme.

Cette agression du corps conduit inévitablement vers des bouffées de chaleur. Le corps s’en retrouve atrophié au point de faire apparaître des rougeurs. Les personnes prédisposées à l’allergie à la chaleur se retrouvent avec des pathologies qui y sont liées. Parallèlement, les personnes âgées sont également exposées à ce type d’allergie à cause de leur métabolisme assez faible. Il faut souligner que dans certains cas, cette allergie peut entraîner la mort.

Allergie à la chaleur : les maladies directes

L’allergie à la chaleur cause un grand nombre de maladies qui sont assez graves. Tout le monde est susceptible de les avoir du moment où l’exposition à la chaleur est faite. Il faut souligner que chacune de ses pathologies peut s’aggraver lorsque la personne malade ne réagit pas vite.

La dermatite

Encore appelée dermite due à la chaleur, cette maladie provoque une éruption de la peau. L’épiderme devient rouge et des démangeaisons sortent au niveau des parties du corps recouvertes par les vêtements. L’élément déclencheur de la dermatite est la combinaison de la sueur et du frottement des habits. Les chemises ou pantalons synthétiques augmentent les chances d’apparition de cette affection.

Bien que ce soit une maladie pour tous, ce sont les enfants qui y sont particulièrement exposées. Il faut donc traiter le mal dès son apparition afin d’éviter les complications. À cet effet, comme aggravation de la dermite, il y a la surinfection par staphylocoque. Pour éviter cela, la personne souffrante doit être mise dans une pièce fraîche, mais pas du tout humide.

L’œdème des membres

Cette maladie concerne les personnes hypertendues ou diabétiques. Elle peut être également contractée par les patients ayant des détériorations vasculaires. En effet, l’œdème survient après que les vaisseaux sanguins se soient agrandis sous l’effet de la chaleur. Dès que la dilatation est faite, de l’eau peut passer sous la peau pour y être retenue.

Les effets d’un tel phénomène sont le ballonnement des mains, des pieds, et des chevilles. Les membres deviennent mous et se marquent dès qu’une pression y est exercée. Pour remédier à cette affliction, il faut d’abord se mettre dans une atmosphère fraîche. Ensuite, pour se coucher, il faut que les pieds soient surélevés. Enfin, il faudrait faire de la marche pour actionner le retour des veines. Cependant, les personnes diurétiques ne peuvent pas suivre ses recommandations au risque de subir une déshydratation.

Les contractions dues à la chaleur

Les crampes sont aussi causées par une allergie à la chaleur. Surpris n’est-ce pas ? Pourtant ce phénomène est assez récurrent. On le remarque notamment chez les sportifs et les personnes exerçant un travail manuel (artisans et ouvriers principalement). Il s’explique par des spasmes musculaires provenant du manque de certains oligo-éléments.

Grâce à la pratique d’une activité physique intense, le corps perd excessivement du sodium, du potassium, du magnésium et du calcium. Cette expulsion est due à une forte sudation. Néanmoins, il est possible de réagir face à ce problème. En premier, il faudrait mettre la personne souffrante dans une chambre fraîche. Deuxièmement, il est crucial qu’il boive pour se réhydrater.

La boisson doit être en mesure de lui apporter des apports en nutriments. Pour ce faire, il faudra prendre une boisson propre aux sportifs. Si après le suivi scrupuleux de ses étapes, les contractions continuent, il faudra emmener le souffrant à l’hôpital pour consulter un médecin.

Allergie à la chaleur : les autres affections

L’allergie à la chaleur crée également d’autres maladies tout aussi graves. La syncope est la première des maladies auxiliaires. La personne allergique perd brièvement la connaissance après avoir fourni trop d’effort dans la chaleur. Elle peut également s’évanouir lorsqu’elle reste debout de manière prolongée. En perdant connaissance, la personne peut subir un traumatisme lors de sa chute. Pour la soulager, il faudra l’allonger dans un cadre frais et lui faire prendre une boisson énergisante.

L’autre maladie est la fatigue due à la chaleur. Elle est causée par la perte des éléments nutritionnels. Un grand nombre de symptômes permet de conduire à ce diagnostic. Parmi eux, il y a les vertiges, l’accroissement du rythme cardiaque, la baisse de tension, les vomissements, et une augmentation de la température du corps. Il est à tout point de vue préférable d’aller à l’hôpital pour guérir de cette maladie.

Voici toutes les maladies qui peuvent provenir de l’allergie à la chaleur. Grâce à ce guide, vous allez pouvoir les reconnaitre et réagir à temps pour sauver la vie de la personne en situation critique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.