Dents pourries : causes, symptômes et traitement

Dents pourries
3.5/5 - (6 votes)

L’hygiène d’un être humain doit se faire sur toutes les parties de son corps. Pendant que certaines parties sont aisées à nettoyer, d’autres nécessitent un suivi régulier par un professionnel. L’une de ses parties corporelles est la dent. Cependant, se rendre fréquemment chez le dentiste n’est pas habituel chez tout le monde. Le résultat est que leur bouche se remplit de dents pourries. Quelle en est la cause ? Comment éviter cela ? Voici les questions sur lesquelles sera axé ce sujet d’article !

Dents pourries : qu’est-ce que c’est ?

L’expression « dents pourries » est couramment utilisée pour désigner une dent qui a subi une dégradation sévère, souvent à cause des caries dentaires. Cette dégradation se caractérise par des dommages structurels importants de la dent, allant de la simple décoloration à la formation de cavités profondes. Les dents atteintes peuvent apparaître noircies, brisées ou même partiellement détruites.

Les caries dentaires, responsables de cet état, sont provoquées par l’accumulation de plaque dentaire, un film collant de bactéries, et la conversion des sucres en acides par ces bactéries. Ces acides attaquent l’émail des dents, entraînant la déminéralisation et la dégradation de la structure dentaire.

dents pourries

Dent pourrie : les symptômes 

Les symptômes d’une dent pourrie, ou carie dentaire, peuvent varier selon le stade de la carie. Voici les signes les plus courants :

  1. Sensibilité Dentaire: Une sensibilité accrue aux températures chaudes, froides, sucrées ou acides est souvent l’un des premiers signes. La dent peut réagir de manière plus vive qu’auparavant à ces stimuli.
  2. Douleur Dentaire: Douleur spontanée ou douleur en mâchant ou en mordant peut survenir, surtout si la carie a atteint la dentine ou la pulpe dentaire.
  3. Taches sur les Dents: Apparition de taches blanches, brunes ou noires sur la dent. Les taches blanches peuvent indiquer une déminéralisation (stade précoce de la carie), tandis que les taches plus foncées peuvent signifier une carie plus avancée.
  4. Cavités ou Trous Visibles: Dans les cas de caries avancées, des trous ou des cavités peuvent être visibles sur la dent.
  5. Mauvaise Haleine ou Goût Désagréable: Une infection ou une accumulation de bactéries et de débris alimentaires peut provoquer une mauvaise haleine ou un goût désagréable dans la bouche.
  6. Douleur à la Pression ou au Contact: Sensibilité ou douleur lorsque la dent est soumise à une pression, comme lors de la mastication.
Lire également :  Lamaline : effet au bout de combien de temps ?

Dent pourrie : les causes probables

Le pourrissement d’une dent ne se fait pas du jour au lendemain. Il est issu d’une cause dont l’état final de la dent en ait la conséquence. Pour mieux traiter le problème de dents pourries, il est donc primordial d’en connaître la cause. Ainsi, le malade pourra obtenir le traitement adéquat, mais également adopter la bonne attitude à l’avenir.

Il existe une longue liste de causes pouvant entraîner des dents pourries. Au nombre de ses facteurs, il y a :

  • une surconsommation d’aliments collants comme le bonbon ou le chocolat ;
  • l’ingurgitation de nourriture sèche qui fait des brèches dans les dents ;
  • une diminution de la salive causant une sècheresse buccale ;
  • la prise excessive d’alcool ;
  • accumulation de tartre et de plaque ;
  • affection des gencives.

Ces éléments sont les causes principales favorisant une dent pourrie. Outre ceux-là, il en existe d’autres qui sont tout aussi visibles. Il s’agit d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire ou un nettoyage des dents quasi inexistant. Ajouté à cela, il y a l’absorption excessive d’aliments et de boissons sucrées (soda, crème glacée, etc.). Malgré cela, il existe un traitement adéquat pour remettre les dents pourries en état.

Dent pourri : les dangers

Les dents pourries, lorsqu’elles ne sont pas traitées, peuvent entraîner de sérieux problèmes de santé bucco-dentaire et générale. Une carie avancée peut causer des douleurs intenses, influençant négativement la qualité de vie, le sommeil et la capacité à manger. De plus, les bactéries responsables de la carie peuvent provoquer une infection, telle qu’un abcès dentaire, qui risque de se propager aux gencives, à la mâchoire, et dans des cas plus rares, à d’autres parties du corps.

La progression de la carie peut conduire à la perte de la dent concernée, ce qui entraîne non seulement des difficultés à mâcher et des problèmes de digestion, mais aussi des problèmes d’alignement dentaire affectant l’occlusion. Cette perte peut nécessiter des traitements orthodontiques pour corriger les désalignements qui surviennent.

Au-delà des implications bucco-dentaires, les infections graves peuvent être liées à d’autres problèmes de santé tels que les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et le diabète. En outre, l’aspect esthétique et psychologique est également important à considérer. Les dents gravement cariées peuvent altérer l’apparence du sourire, ce qui peut avoir un impact négatif sur la confiance en soi et le bien-être psychologique.

Lire également :  Peut-on mourir d'un ulcère à l'estomac ?

Dents pourries : comment se fait le traitement ?

Pour rétablir facilement la dent pourrie, il faut qu’elle soit détectée au plus tôt. En effet, le temps de guérison dépend de la gravité du pourrissement. Ainsi, la correction de la dent peut se faire lors des premières ou dernières étapes du processus.

L’établissement de diagnostic

La toute première phase consiste à obtenir l’avis d’un dentiste sur l’état des dents pourries. Il est également possible qu’il s’agisse de plusieurs dents. Une fois l’examen établi, le dentiste peut passer à la seconde étape.

Le lavage et le détartrage des dents pourries

Le dentiste se verra obliger de faire un nettoyage puis un détartrage de la dent pourrie. Ensuite, il y mettra un vernis, un gel, ou une pâte au fluor. L’application d’une de ces solutions permettra de protéger et de renforcer la dent pourrie. Au terme de cette étape, la dent traitée sera nettement plus résistante à l’agression des bactéries contenues dans les acides de la plaque.

L’occlusion dentaire

Cette étape s’avère nécessaire dans le cas où la dent pourrie est assez profonde. Il s’agit de faire une obturation dentaire pour remplir la cavité ayant dépassé l’émail. Cette opération consiste à retirer la partie usée et à faire une anesthésie locale pour remplir le trou. Il faut souligner que l’anesthésie doit être faite à proximité des dents pourries.

La couronne dentaire

Cette phase s’impose lorsque le problème de dents pourries est assez étendu. Le dentiste doit mettre un capuchon fait sur mesure pour la dent pourrie. Ce revêtement aura pour mission de traiter et de restaurer la dent. Il peut arriver que la carie dentaire ait évolué vers la pulpe. Pour une telle situation, le spécialiste serait dans l’obligation de faire un traitement de canal radiculaire.

L’extraction des dents pourries

La dernière manière de traiter une dent pourrie est de l’enlever de la bouche du malade. Cette solution extrême provient du fait que la dent ne peut plus se traiter. Il faut donc préparer un implant dentaire ou un pont dentaire pour remplacer la dent pourrie extraite.

Lire également :  Comment soigner la gale du ciment ?

En conclusion, avoir des dents pourries peut être très gênant tant pour le patient que pour son entourage. Une rapide détection de la carie dentaire est un atout pour corriger le problème le plus tôt. Toutefois, un suivi régulier par le dentiste permettrait d’éviter d’avoir une dent pourrie. Par ailleurs, retenez qu’une dent noire est causée par une carie dentaire aiguë.

Dents pourries : comment les prévenir ?

Pour prévenir les dents pourries, ou caries dentaires, plusieurs mesures d’hygiène et de soins bucco-dentaires sont recommandées :

  1. Brossage Régulier des Dents : Il est essentiel de se brosser les dents au moins deux fois par jour, idéalement après chaque repas, avec un dentifrice fluoré pour éliminer la plaque dentaire et renforcer l’émail.
  2. Utilisation du Fil Dentaire : Le fil dentaire aide à enlever la plaque et les particules alimentaires entre les dents, là où la brosse à dents ne peut pas atteindre.
  3. Alimentation Équilibrée : Limiter la consommation d’aliments et de boissons sucrés réduit le risque de caries. Privilégier une alimentation riche en fruits, légumes, protéines et grains entiers est bénéfique pour la santé dentaire.
  4. Visites Régulières Chez le Dentiste : Des visites régulières permettent un dépistage précoce des caries et d’autres problèmes dentaires, ainsi qu’un nettoyage professionnel pour éliminer la plaque et le tartre.
  5. Utilisation de Produits Fluorés : Le fluorure aide à renforcer l’émail et à prévenir les caries. Outre le dentifrice fluoré, l’utilisation de bains de bouche fluorés peut être bénéfique.
  6. Hydratation Adequate : Boire suffisamment d’eau, en particulier de l’eau fluorée, aide à maintenir un bon niveau de salive, essentiel pour neutraliser les acides et nettoyer les dents.
  7. Scellements Dentaires : Pour les enfants et les adolescents, les scellements dentaires peuvent être une option préventive efficace. Ils protègent les surfaces de mastication des dents arrière contre les caries.
  8. Éviter le Tabac et la Consommation Excessive d’Alcool : Ces habitudes peuvent contribuer à la dégradation dentaire et à d’autres problèmes de santé bucco-dentaires.

En adoptant ces habitudes saines et en les intégrant dans la routine quotidienne, on peut significativement réduire le risque de développer des caries dentaires et maintenir une bonne santé bucco-dentaire.

Articles similaires

Laisser un message