Dents pourries : causes, symptômes et traitement

Dents pourries
Noter cet article

L’hygiène d’un être humain doit se faire sur toutes les parties de son corps. Pendant que certaines parties sont aisées à nettoyer, d’autres nécessitent un suivi régulier par un professionnel. L’une de ses parties corporelles est la dent. Cependant, se rendre fréquemment chez le dentiste n’est pas habituel chez tout le monde. Le résultat est que leur bouche se remplit de dents pourries. Quelle en est la cause ? Comment éviter cela ? Voici les questions sur lesquelles sera axé ce sujet d’article !

Dents pourries : une source de gêne

Lorsque vous avez des dents pourries, il vous est difficile d’avoir une vie sociale stable. En effet, la couleur noire que prend la dent déficiente constitue une source de gêne. Les personnes proches du malade sont obligées de fuir ou de s’en accommoder. Une telle situation ouvre la porte à la frustration, puis à l’isolement du malade.

Parallèlement, le non-traitement d’une dent pourrie peut conduire au dégagement d’odeur buccale. Cette conséquence est la principale source d’éloignement. Il serait donc impossible au malade de discuter avec un proche sans pour autant l’indisposer. Quoi qu’il en soit, il est impératif de régler un tel problème dès qu’il se présente. Toutefois, il serait judicieux de connaitre les causes de dents pourries.

Dent pourrie : les causes probables

Le pourrissement d’une dent ne se fait pas du jour au lendemain. Il est issu d’une cause dont l’état final de la dent en ait la conséquence. Pour mieux traiter le problème de dents pourries, il est donc primordial d’en connaître la cause. Ainsi, le malade pourra obtenir le traitement adéquat, mais également adopter la bonne attitude à l’avenir.

Il existe une longue liste de causes pouvant entraîner des dents pourries. Au nombre de ses facteurs, il y a :

  • une surconsommation d’aliments collants comme le bonbon ou le chocolat ;
  • l’ingurgitation de nourriture sèche qui fait des brèches dans les dents ;
  • une diminution de la salive causant une sècheresse buccale ;
  • la prise excessive d’alcool ;
  • accumulation de tartre et de plaque ;
  • affection des gencives.

Ces éléments sont les causes principales favorisant une dent pourrie. Outre ceux-là, il en existe d’autres qui sont tout aussi visibles. Il s’agit d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire ou un nettoyage des dents quasi inexistant. Ajouté à cela, il y a l’absorption excessive d’aliments et de boissons sucrées (soda, crème glacée, etc.). Malgré cela, il existe un traitement adéquat pour remettre les dents pourries en état.

Dents pourries : comment se fait le traitement ?

Pour rétablir facilement la dent pourrie, il faut qu’elle soit détectée au plus tôt. En effet, le temps de guérison dépend de la gravité du pourrissement. Ainsi, la correction de la dent peut se faire lors des premières ou dernières étapes du processus.

L’établissement de diagnostic

La toute première phase consiste à obtenir l’avis d’un dentiste sur l’état des dents pourries. Il est également possible qu’il s’agisse de plusieurs dents. Une fois l’examen établi, le dentiste peut passer à la seconde étape.

Le lavage et le détartrage des dents pourries

Le dentiste se verra obliger de faire un nettoyage puis un détartrage de la dent pourrie. Ensuite, il y mettra un vernis, un gel, ou une pâte au fluor. L’application d’une de ces solutions permettra de protéger et de renforcer la dent pourrie. Au terme de cette étape, la dent traitée sera nettement plus résistante à l’agression des bactéries contenues dans les acides de la plaque.

L’occlusion dentaire

Cette étape s’avère nécessaire dans le cas où la dent pourrie est assez profonde. Il s’agit de faire une obturation dentaire pour remplir la cavité ayant dépassé l’émail. Cette opération consiste à retirer la partie usée et à faire une anesthésie locale pour remplir le trou. Il faut souligner que l’anesthésie doit être faite à proximité des dents pourries.

La couronne dentaire

Cette phase s’impose lorsque le problème de dents pourries est assez étendu. Le dentiste doit mettre un capuchon fait sur mesure pour la dent pourrie. Ce revêtement aura pour mission de traiter et de restaurer la dent. Il peut arriver que la carie dentaire ait évolué vers la pulpe. Pour une telle situation, le spécialiste serait dans l’obligation de faire un traitement de canal radiculaire.

L’extraction des dents pourries

La dernière manière de traiter une dent pourrie est de l’enlever de la bouche du malade. Cette solution extrême provient du fait que la dent ne peut plus se traiter. Il faut donc préparer un implant dentaire ou un pont dentaire pour remplacer la dent pourrie extraite.

En conclusion, avoir des dents pourries peut être très gênant tant pour le patient que pour son entourage. Une rapide détection de la carie dentaire est un atout pour corriger le problème le plus tôt. Toutefois, un suivi régulier par le dentiste permettrait d’éviter d’avoir une dent pourrie. Par ailleurs, retenez qu’une dent noire est causée par une carie dentaire aiguë.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.